Feu domestique : ce qu'il faut savoir sur l'assurance habitation

Feu domestique : ce qu'il faut savoir sur l'assurance habitation

Chaque année, les incendies se comptent en milliers rien qu'en France et font 10 000 victimes, dont 7 500 morts. De plus, les coûts liés aux dégâts des feux s'élèvent à 1,3 milliard d'euros. Il est toutefois possible et commode de limiter les dépenses et les dommages. L'assurance multirisque habitation est la solution.


La couverture incendie dans l'assurance habitation

Le Code des assurances exige une garantie incendie incluse dans tous les contrats d'assurance habitation et multirisque habitation (MRH). Cette clause couvre les embrasements qui ne s'éteignent pas toute seuls et ayant pour origine : la cheminée, la foudre et l'explosion d'un appareil électroménager. Cette couverture rembourse les dommages occasionnés par le feu, par une explosion ou implosion, les dommages liés à la foudre, les montants dépensés par les secours et les premiers sauvetages. La garantie incendie intervient dès l'apparition de flamme ou de foyer.

Le feu provoqué par le contact avec une surface brûlante ou incandescente, par la combustion d'une matière, par une défaillance technique, liée à l'usure d'un appareil est révoqué par l'assurance. De plus, l'embrasement perpétré par une quelconque négligence de l'assuré est exclu de la garantie. Les incendies volontaires criminels sont non seulement exclus, mais aussi condamnables. La responsabilité civile couvrant les dégâts causés à autrui accompagne cette garantie incendie. En d'autres termes, l'assurance incendie assure les biens et couvre la responsabilité de l'assuré.


Les mesures préventives

Comme la loi n° 2010-238 du 9 mars 2010, article L.129-8 du Code de la construction et de l'habitation le stipule, l'installation de détecteurs avertisseur autonome de fumée (DAAF) homologuée NF est une obligation sans quoi le contrat devient nul et non avenu. Assurément, l'assureur exige une attestation d'installation du détecteur pour la signature du contrat MRH. La loi impose le ramonage annuel des cheminées par un professionnel et justifié par un certificat de ramonage, l'entretien annuel de la chaudière par un technicien et le débroussaillage.

Le respect de ces précautions légales renforcé par les mesures quotidiennes affaiblit le risque de feu. Pour compléter cette opération, l'assuré doit prendre les précautions supplémentaires comme le remplacement des installations électriques inadaptées, l'encadrement des enfants de bas âge, la surveillance des sources de chaleur, l'entretien des appareils électriques et électroménagers, l'aération régulière de chaque pièce pour pallier la formation de monoxyde de carbone, la vérification annuelle des tuyaux de gaz…


Les causes des incendies domestiques

Les installations électriques défectueuses constituent 25 % des causes des incendies domestiques. Cette défaillance est d'autant plus accentuée par le dédoublement des appareils électriques et l'encombrement des câbles et des fils. À ces facteurs s'ajoutent l'inflammation d'objets situés près d'une source de chaleur, la cigarette, le cheminé non ramoné, les grillades, le feu en cuisine qui représente 20 %, les bougies, les liquides inflammables et les décorations de noël. La présence des enfants dans le logement accentue pareillement le risque de feu.

Les modalités d'indemnisation suite à un incendie changent suivant les assureurs. Effectivement, la MAAF, Assu 2 000, Assurpeople, Crédit Mutuel, Crédit Agricole possèdent leur propre démarche pour rembourser les assurés en cas de sinistre incendie. Quant à l'assurance Amaguiz, la société propose deux solutions d'indemnisation : la réalisation des travaux de réparation par les assurés eux-mêmes ou par l'intervention d'une entreprise partenaire. Dans les deux cas, l'assureur verse rapidement le montant de couverture. Vous pouvez retrouver de précieux conseils sur le site suivant : http://www.guide-assurance.site/.

Articles

4 conseils pour la protection de votre habitation

Cambriolage, incendie, inondation, catastrophe naturelle… sont autant de sinistres qui portent préjudice à l'habitation. Alors, que faut-il faire...

Protéger votre habitation : comment éteindre un incendie ?

D'après le livre « Les statistiques des services d'incendie et de secours – ed 2016 », le nombre d'interventions des sapeurs-pompiers a atteint...